Accueil Actualité Economie Hausse du prix du cacao: Comment le Cameroun peut faire rentabiliser les...

Hausse du prix du cacao: Comment le Cameroun peut faire rentabiliser les producteurs.

0
106
Christian Ntimbane.

Les prix du cacao s’affolent sur le marché depuis le mois de septembre 2023.

1 kg de cacao s’achète actuellement à plus de 4200 FCFA.

Et selon les prévisions des marchés, au mois de mai 2024, il coûtera plus de 6 000 FCFA.

Alors que cette augmentation était prévisible à la suite des baisses drastiques de plus de 60% des productions au Ghana(820.000 tonnes en 2022 contre 300.000 tonnes en 2023,et de près de 40℅ en Côte d’Ivoire , deux pays qui représentent 70℅ de la production mondiale, le gouvernement camerounais, au lieu de bloquer les exportations jusqu’au mois de mai 2024, en faisant par exemple des avances aux cacaoculteurs , les a plutôt encouragés, à vendre aux exportateurs, pratiquement toute la production nationale quand les prix étaient, il y a quelques semaines à 2000 FCFA le kilogramme.

Plateforme

 

Lire aussi : Plateforme de l’opposition: le Mouvement Réformateur met sur pied l’Union pour la majorité parlementaire.

 

De telle sorte qu’au moment où les prix sont en train d’osciller entre 4000 et 5000 FCFA, il n’ y a pratiquement plus de cacao. Tout a déjà été vendu.

Quel manque à gagner !

Pourtant un déblocage d’une somme de 100 milliards FCFA, même empruntée par le gouvernement auprès de banques locales, aurait pu permettre d’avancer le prix d’achat aux planteurs, et de stocker leur production, en attendant l’augmentation inévitable des prix qui a cours actuellement.

On appelle cela : la prévision.

Résultats des courses alors que les autres pays producteurs de cacao vont engranger d’énormes revenus, le Cameroun s’en sortira une fois de plus avec des miettes.

Face à une tel degré d’ incompétence dans l’analyse primaire prospective et prévisionnelle des effets de cette baisse de production mondiale de cacao, on est en droit de se demander si ces autorités n’ont pas dealé finalement avec les acheteurs internationaux, en leur permettant astucieusement d’acheter pratiquement toute la production camerounaise à 2000 FCFA le kilogramme, avant que le prix du kilogramme de cacao, ne grimpent inéluctablement entre 4000 5000 FCFA actuels ?

 

Lire aussi : Cameroun/Marché : nouvelle hausse du prix du cacao

 

 

Tout est possible dans ce pays où, la corruption trouve sa source dans les sommets de décision de l’Etat.

À cause de l’egoisme et l’incompetence de régime, les planteurs camerounais viennent de rater une occasion qui aurait pu augmenter de façon exponentielle leurs revenus pour de longues années, et le Cameroun une aubaine pour renflouer significativement notre caisse de devises où avoirs extérieurs.

Président de la République, je remettrais en place l’organisme de stabilisation des prix des produits de rente qu’était l’ONCPB, afin de gérer ce genre de situations.

Par Christian Ntimbane.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici