Accueil Actualité Société Eglise Evangélique du Cameroun : des bisbilles à la paroisse de Nkozoa

Eglise Evangélique du Cameroun : des bisbilles à la paroisse de Nkozoa

0
20
Eglise Evangélique du Cameroun

Les anciens d’église  exigent le départ de son berger principal. « Jusqu’à ce que l’Eglise nous envoie un autre berger », les anciens d’Eglise prennent la gestion de la communauté chrétienne de l’Eglise Evangélique du Cameroun, paroisse de Nkozoa (Jérusalem Céleste), de la région synodale du Centre Sud et Sud I.  Décision prise au terme de l’Assemblée générale extraordinaire convoquée le dimanche 25 février 2024 par le Conseil d’anciens d’Eglise au sein même de cette paroisse.

A la majorité de 195 voix sur 204 votants présents à ces assises de crise, les fidèles exigent le départ du pasteur responsable de la paroisse, le révérend Jean Fouedjio. A qui, ils reprochent entre autres des manquements dans la gestion de cette communauté. « Cette convocation de l’assemblée générale extraordinaire fait suite au mécontentement des fidèles qui ne sont pas satisfaits de la gestion de la paroisse », renseigne Fredine Lontsi, diaconesse au sein de cette communauté locale.

Crise:

 

Lire aussi : Crise: L’Epc au bord de l’implosion

 

« Ils souhaitent que la région nous envoie un autre berger qui répond à nos aspirations. Nous pensons qu’il y a communauté et communauté. Et Nkozoa appelé « Jérusalem Céleste », a une spécificité qui est que : le peuple a soif de Dieu. Le peuple recherche la présence de Dieu. De ce fait, nous avons besoin des bergers qui vont nous conduire à demeurer dans la présence de Dieu. C’est notre principale préoccupation en ce moment », précise-t-elle.

 

Lire aussi : Affaire Martinez Zogo: vers un procès pour tous les 17 inculpés

 

En fait, les textes de l’Eglise Evangélique du Cameroun disposent qu’en temps de crise, le Conseil d’anciens peut convoquer une assemblée générale extraordinaire. « C’est ce qui a été fait aujourd’hui pour résoudre plusieurs problèmes dont le principal est le départ du pasteur. On demande le départ du pasteur. Que l’Eglise nous envoie un autre berger à cause de la vie spirituelle de la paroisse qui ne fonctionne pas bien en ce moment. Nous demandons à l’Eglise de comprendre nos doléances et de nous envoyer un autre pasteur qui saura répondre aux exigences de notre communauté », soutient Séraphin Sipoyoue, conseiller paroissial.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici