Accueil Actualité Société Destitution du chef de Diwom : le sous-préfet exclut neuf notables du...

Destitution du chef de Diwom : le sous-préfet exclut neuf notables du collège électoral

0
7
Destitution

C’était au cours de la deuxième rencontre liée aux consultations initiées par le préfet du Nkam et présidées par le sous-préfet de Yabassi le mercredi 3 mars 2024 à la sous-préfecture de Yabassi. En présence des populations venues nombreux à cette deuxième rencontre liée au processus de destitution de l’ancien chef de 3e degré du village de Diwom, Sa majesté, Nyame Raymond Pascal.

Au cours de ladite rencontre, le chef de terre a expliqué à l’assistance que le préfet n’a pas du tout apprécié « la déclaration des notables et forces vives du village Diwom » qui a été adressée au Ministre de l’administration territoriale en date du 1er mars 2024, avec copie au Préfet du Nkam et au sous-préfet de Yabassi. Le contenu de cette correspondance dont nous avons obtenu copie, tend à informer le  Ministre de l’administration territoriale de la surprise des notables et des forces vives du village Diwom de constater la décision de destitution de leur chef, Nyame Raymond Pascal, qui officie depuis 2014.

 

Lire aussi : Bamenda : l’œil d’un taximan arraché dans un enlèvement

 

Les notables et forces vives de Diwom disent aussi leur surprise d’apprendre que cette destitution a été décidée par le  Préfet à l’initiative des notables et forces vives de Diwom. Aussi disent-ils ignorer totalement cette démarche. Cette correspondance signée par un notable et une force vive de Diwom, en plus de 215 signatures des habitants du village en annexe, n’a pas du tout été du goût du Préfet, qui selon le Sous-préfet de Yabassi, lui a donné des instructions d’exclure du collège électoral des notables signataires de cette correspondance. Par cette exclusion ces neuf notables du chef destitué et qui doit être remplacé, ne peuvent plus faire partie du collège électoral constitué des notables qui doivent élire le nouveau chef.

 

Lire aussi : L’immeuble siège du MINTP: Emmanuel NGANNOU DJOUMESSI effectue une descente sur le terrain.

 

Pendant les échanges avec la population, le Sous-préfet a rappelé la liste des familles recensées lors des premières consultations avant de  poursuivre la constitution de cette liste  Il en a résulté 29 familles retenues  par le Sous-préfet avec l’approbation de l’assistance. Ces 29 familles ont désigné chacune, un membre qui doit faire partie du collège électoral pour l’élection du nouveau chef de Diwom. En plus d’un notable désigné par le chef de Canton Bossua Wouri, cela fera un collège électoral constitué de trente membres. Les candidats au remplacement de l’ancien chef, se déclareront le jour-j. Le jour de la tenue de l’élection du nouveau chef leur sera communiqué par voie d’annonce, a confié le Sous-préfet à l’assistance.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici