Accueil Actualité International Aux Etats-Unis, des sénateurs démocrates appellent à un Etat palestinien

Aux Etats-Unis, des sénateurs démocrates appellent à un Etat palestinien

0
1
Aux Etats-Unis, des sénateurs démocrates appellent à un Etat palestinien

Plus du tiers des membres démocrates du Sénat américain ont appelé mercredi le président Joe Biden à pousser davantage à la création d’un Etat palestinien, au moment où Washington affiche de plus en plus son impatience vis-à-vis de son proche partenaire israélien.

Cette initiative intervient quelques jours après le discours surprise du chef des sénateurs démocrates au Sénat, Chuck Schumer, appelant à de nouvelles élections en Israël et critiquant ouvertement le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour sa gestion de la guerre contre le Hamas à Gaza.

Vaste opération contre le plus grand complexe hospitalier de la bande de Gaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire: Opération israélienne contre un complexe hospitalier à Gaza, numéro 3 du Hamas tué

 

La crise au Moyen-Orient “a atteint un point critique” qui nécessite que les Etats-Unis fassent plus que seulement “faciliter” les discussions entre Israéliens et Palestiniens, écrivent dans une lettre ouverte les 19 sénateurs menés par Tom Carper, partenaire politique de Joe Biden depuis des années.

“Nous demandons ainsi à l’administration Biden de rapidement mettre en place et rendre public un plan solide détaillant les mesures nécessaires” à la création d’un Etat palestinien en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza, ajoutent-ils.

 

– “Pas de conseils” à donner –

 

Leurs collègues républicains, dont le solide soutien à Israël n’a pas varié, ont quant à eux échangé en début d’après-midi avec le Premier ministre israélien Benajamin Netanyahu, par visioconférence.

“Il nous a fait une présentation et nous lui avons posé des questions”, a affirmé le ténor républicain Mitch McConnell. “Je lui ai clairement fait comprendre que les Etats-Unis n’ont pas à donner à un allié démocratique des conseils sur la tenue d’élections ou sur le type de campagne militaire à mener.”

Le Premier ministre israélien a également échangé en début de matinée avec le chef républicain de la Chambre des représentants, Mike Johnson.

L’offensive israélienne dans la bande de Gaza a fait près de 32.000 morts, en majorité des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas, dans ce territoire où la famine menace et où l’aide humanitaire peine à être livrée.

Hôpital de la bande de Gaza : Offensive de l'armée israélienne

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire: Combats entre Israël et le Hamas aux abords du plus grand hôpital de Gaza

 

La guerre a commencé après l’attaque du Hamas en Israël, le 7 octobre, qui a entraîné la mort d’au moins 1.160 personnes en Israël, la plupart des civils, selon un décompte de l’AFP établi à partir de sources officielles israéliennes.

Si Joe Biden et son chef de la diplomatie Antony Blinken disent soutenir la “solution à deux Etats”, leurs propos en sont restés à des déclarations d’intention.

Et Benjamin Netanyahu, à la tête d’un gouvernement comptant plusieurs ministres d’extrême droite, s’y oppose catégoriquement.

 

Source: Agence France-Presse

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici