Accueil Actualité International L’armée israélienne annonce avoir tué un commandant du Hezbollah au Liban

L’armée israélienne annonce avoir tué un commandant du Hezbollah au Liban

0
1
L'armée israélienne annonce avoir tué un commandant du Hezbollah au Liban

L’armée israélienne a annoncé avoir tué un commandant d’une unité d’élite du Hezbollah lors d’un raid sur le sud du Liban dans la nuit de dimanche à lundi.

Depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas palestinien le 7 octobre, des échanges de tirs opposent quotidiennement l’armée israélienne au Hezbollah libanais, qui affirme soutenir le mouvement islamiste palestinien.

Les chasseurs israéliens “ont frappé et éliminé Ali Ahmad Hussein, le commandant des forces al-Radwan de l’organisation terroriste du Hezbollah dans la région d’al-Houjair”, indique un communiqué de l’armée israélienne.

L'armée israélienne annonce avoir tué un commandant du Hezbollah au Liban

 

A lire: 7 octobre et guerre à Gaza, la mort en chiffres

 

 

Une source sécuritaire libanaise a indiqué de son côté à l’AFP qu’un “responsable des forces al-Radwan” avait été tué, ainsi que deux autres combattants du Hezbollah, dans un raid israélien sur Sultaniyé dans le sud du Liban.

Elle a précisé que le responsable tué se nommait Abbas Jaafar.

Le Hezbollah a également annoncé lundi la mort d’Ali Ahmad Hussein, de son nom de guerre Abbas Jaafar, sans préciser où il avait été tué.

Selon l’Agence nationale d’information libanaise (Ani, officielle), la frappe israélienne a visé “une maison” et causé d'”énormes dégâts” dans le village de Sultaniyé situé à une douzaine de kilomètres de la frontière israélo-libanaise.

Depuis le début de la guerre d’Israël contre le Hamas, Ali Ahmad Hussein avait procédé à “de nombreux tirs en direction du territoire israélien”, a souligné l’armée israélienne.

La frappe l’ayant visé est intervenue alors que l’armée israélienne a affirmé dimanche avoir conclu une “nouvelle phase de préparation à la guerre” sur le front libanais.

L'armée israélienne se retire du sud de la bande de Gaza au 7e mois de la guerre

 

A lire: L’armée israélienne se retire du sud de la bande de Gaza au 7e mois de la guerre

 

 

Ses commandants, a-t-elle dit dans un communiqué, sont désormais en mesure de “convoquer et équiper tous les soldats nécessaires en quelques heures et de les transporter sur la ligne de front pour des missions défensives et offensives”.

Ces derniers mois, Israël a multiplié les frappes plus profondes sur le territoire libanais et a pris pour cible plusieurs commandants du Hezbollah, qui dispose d’un puissant arsenal de roquettes et de missiles.

Elle a également intensifié les frappes contre le mouvement islamiste libanais et d’autres cibles liées à l’Iran en Syrie.

 

Source: Agence France-Presse

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici