Accueil Culture Le Eru : mets camerounais qui a conquis le palais

Le Eru : mets camerounais qui a conquis le palais

0
53
Le Eru

Bien plus qu’un simple mets, le Eru est un symbole de l’identité et de la richesse culinaire dans la culture camerounaise. Originaire de la région du Sud-Ouest, Le Eru est souvent servi lors de cérémonies et festivités spéciales, ce qui témoigne de son importance culturelle.

Les éléments clés du plat de l’Eru sont les feuilles d’épinard frais, appelées localement wattaleav. Cette plante pousse abondamment dans les régions du sud-ouest du Cameroun. Aussi les feuilles d’oko appelé en français Gnetum africanus. Ces deux ingrédients phares sont associés aux éléments comme du poisson fumé, la viande, des crevettes séchées et de la peau de bœuf pour créer un mélange de saveurs délicieux. L’huile de palme pure est aussi l’ingrédient qui fait la particularité du plat.

La préparation

La préparation du plat d’Eru demande un savoir-faire particulier et l’utilisation d’ingrédients frais et de qualité. Les feuilles d’Eru et de Kok, doivent être soigneusement découpés, lavé, et préparées avant d’être utilisées dans la recette. Le poisson fumé, les crevettes séchées ajoutent une touche de saveur et de texture au plat. Une fois les ingrédients préparés, ils sont cuits ensemble dans une marmite à feu doux pendant plusieurs heures, ce qui permet aux saveurs de se mélanger et de se développer pleinement.

Le Eru est souvent accompagné de couscous frais appelé localement wattafufu, ou de couscous tapioca, ce qui en fait un repas complet et satisfaisant. Outre son goût délicieux, le plat de Eru présente également de nombreux bienfaits pour la santé. Les feuilles d’Eru riches en vitamines essentielles telles que la vitamine C, la vitamine D, la vitamine B6, le calcium, le magnésium entre autre. Ces nutriments sont essentiels pour maintenir un corps sain et équilibré. De plus, les ingrédients utilisés dans la préparation du plat de l’Eru, tels que le poisson fumé et les crevettes séchées, sont une excellente source de protéines. Les protéines sont essentielles pour la croissance et la réparation des tissus, ainsi que pour le bon fonctionnement du système immunitaire.

La cuisson

La cuisson du plat Eru est souvent un processus lent et méticuleux qui demande du temps et de la patience. Dans les régions rurales du Cameroun, le plat Eru est souvent cuit à feu ouvert, ce qui lui confère une saveur unique et fumée. Dans les cuisines modernes, le plat du Eru est souvent préparé sur des cuisinières à gaz ou électriques, mais certains chefs préfèrent toujours utiliser des méthodes traditionnelles pour obtenir le meilleur goût et la meilleure texture possible.

Le plat du Eru est un met qui fait de plus en plus l’unanimité sur toutes les tables camerounaise. Que ce soit dans les restaurants locaux, les ménages, ou même les fêtes traditionnelles il offre souvent les meilleures expériences culinaires.

Chamberline Massoda (Stagiaire)

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici