Accueil Actualité Société Compteurs Prépayés Eneo : le système de recharge paralysé

Compteurs Prépayés Eneo : le système de recharge paralysé

0
53

Trois jours que les abonnés  aux compteurs prépayés de la cité capitale Douala broient du noir. Impossible d’effectuer la moindre recharge à partir du système mis en place par l’entreprise de distribution du courant électrique.

Obscurité ! C’est ce à quoi sont confrontés les utilisateurs des compteurs prépayés Eneo depuis 29 janvier dernier dans la ville de Douala. Impossible pour les abonnés d’effectuer la moindre recharge à partir du système. Incitant de fait le courroux des clients qui ne savent plus à quel saint se vouer au regard de la facture salée qu’ils  doivent payer.

« Depuis trois jours nous vivons un véritable calvaire. Quand je veux recharger mon compteur ça ne prend pas. Voilà que nous sommes dans le noir total. Toute la nourriture conservée au réfrigérateur à la poubelle. Je ne sais pas ce qu’Eneo nous veut ! Trop ! Trop c’est trop ! On dort mal, la chaleur, les moustiques… vraiment je n’en peux plus… Qu’Eneo nous permet d’avoir la lumière » s’indigne dame Laure, mère de famille au quartier Ange Raphael.

C’est le même son de cloche chez Sébastien Amande réparateur d’appareil électronique qui depuis trois jours est au chômage forcé. « J’ai travaillé la journée du lundi sans aucun problème. Mais quand je fermais mon atelier, je me suis rendu compte que je n’avais plus qu’un kilowatt dans mon compteur. J’ai essayé d’effectuer en vain la recharge. Le dernier kilowatt est épuisé depuis et je ne peux travailler sans lumière. C’est vraiment stressant ! »  Argue-t-il. Avant d’ajouter « Qu’est-ce qu’on nous veut même dans ce pays ! ». Comme pour signifier le marasme dans lequel les services publics et parapublics plongent les Camerounais au quotidien.

Bug informatique

La situation n’est pas méconnue de l’entreprise de distribution du courant électrique (Eneo). Interpellé par les médias, la structure fait savoir que le désagrément est la conséquence d’un bug informatique qui, comme l’explique le chef de la cellule de communication d’Eneo Cameroun, a paralysé le système lors de sa mise à jour.

En attendant un retour à la normal, les clients abonnés aux compteurs prépayés d’Eneo continuent de souffrir le martyre.

Felcy Fossi  

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici