Accueil Actualité Médias Représailles : ces soupçons qui pèseraient sur Bruno Bidjang

Représailles : ces soupçons qui pèseraient sur Bruno Bidjang

0
68
Bruno Bidjang

Bruno Bidjang est-il soupçonné d’avoir été impliqué dans un plan de déstabilisation du régime suite à l’augmentation du prix du carburant ? C’est du moins ce qu’affirment des sources hauts placées au sein du sérial.

Vrai ou faux ? Toujours est-il que  ce mardi, le journaliste de Vision 4 a été présenté une deuxième fois au tribunal militaire depuis son arrestation il y a bientôt une semaine suite à la dénonciation de l’augmentation du prix du carburant. Les mêmes sources confient que devant le commissaire du gouvernement, Belinga Cerlin Jeudi dernier, le journaliste aurait fait profil bas. « Sauf que dans le dossier au-delà de l’émission avec Cabral LIBI figurait également la vidéo qu’il avait faite sur les réseaux sociaux. Mais elle n’avait pas été envoyée au tribunal qui a renvoyé Bruno Bidjang pour complément d’enquête », croient-elles savoir.

Et d’affirmer que deux choses étaient attendues hier au tribunal. Il s’agit notamment de la clé USB contenant les différents messages. Et « une expertise permettant de déterminer si Bruno Bidjang à travers sa sortie faisait partie d’un plan de déstabilisation  à partir des réseaux sociaux a été commandé et le rapport attendu sur la table des magistrats militaires hier mardi ».

Accusé au départ d’« Incitation au soulèvement,  atteinte à la sûreté de l’état, Incitation à l’insurrection», les faits pourraient, apprend-on être requalifiés au tribunal militaire où il sera transféré dans les prochaines heures et connaîtra son sort dans la soirée. Depuis l’arrestation de Bruno Bidjang, forte est la mobilisation. Des organismes de défense des droits humains exigent sa libération sans condition.

Blaise Pascal Dassie

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici